La désobéissance civile, un acte légitime?

La désobéissance civile, un acte légitime?

1

Peut-on désobéir à une loi?

La désobéissance civile est une action citoyenne non violente, apparue dans le milieu du XIXe siècle et qui remet en cause de façon publique et libre une loi, une décision ou encore un gouvernement. Dans un État de droit, peut-on désobéir à une loi et dans quelles conditions? Et au nom de quoi la désobéissance devient-elle parfois légitime?


Interview croisée de Pauline Forges, enseignante et femme politique, et Hélène Baquet,chargée de communication et sensibilisation au sein de l’asbl Quinoa.

2

Les grandes figures de la désobéissance civile: Thoreau, le déclencheur.

En 1846, Henry David Thoreau, philosophe et essayiste américain, refuse de payer ses impôts, car il ne veut pas financer le gouvernement américain esclavagiste. Il sera à la base d’un mouvement non-violent contre l’injustice gouvernementale et inspirera par la suite des générations entières.


En 1906, Mohandas Karamchand Gandhi, un jeune avocat indien formé en Angleterre, vit en Afrique du Sud. Il y est victime de racisme et commence alors à défendre les droits de la minorité indienne. Gandhi va organiser un méga-meeting à Johannesburg, au cours duquel il fait prêter serment aux trois mille participants de ne jamais se soumettre, de dire non à l’injustice, avec fermeté, publiquement, sans violence et en acceptant les conséquences judiciaires de leurs actes de désobéissance.


(illustrations par Lucie Castel)

3

Martin Luther King inspiré par Thoreau et Gandhi

Martin Luther King se lance de manière non violente dans la lutte contre la ségrégation raciale. Il organise des manifestations, des marches, entre autres celle de Washington pour les droits civiques des Afro-Américains où il prononcera son fameux discours « I have a dream » en 1963.

(illustrations par Lucie Castel)

4

Les mouvements de femmes et la désobéissance civile

Les femmes ont également porté de nombreux mouvements de désobéissance civile. En 1903, les suffragettes mènent un combat social et politique pour défendre le droit de vote des femmes au Royaume-Uni.


En 1977, les Mères de la place de Mai, un groupe de 14 femmes, se mobilise pour leurs enfants disparus et assassinés pendant la dictature militaire argentine. Elles organisent des rondes régulières sur la place de Mai à Buenos Aires en face du palais présidentiel pour défier l’autorité qui a alors un pouvoir absolu sur la population.


(illustrations par Lucie Castel)

5

Edward Snowden, le lanceur d'alerte

En 2013, Edward Snowden, ex-employé de la CIA et la NSA (des agences de renseignement américain), dévoile un nombre incalculable de documents classés secrets par le gouvernement américain. Ces documents portent sur des programmes de surveillance de la population. Snowden dénonce ces collectes de données en invoquant la violation de la vie privée et des libertés individuelles des personnes.

(illustrations par Lucie Castel)

6

En savoir plus sur la désobéissance civile?

Manuel Cervera-Marzal, sociologue et philosophe, spécialiste de la désobéissance civile dans #DataGueule