15/10
2015
par L'Agence Alter et le Groupe de soutien

Une expérience de journalisme participatif à propos du surendettement

© Lucie Castel
© Lucie Castel

Il y a deux ans, le Centre d’appui aux services de médiation de dettes décidait de proposer aux personnes en situation de surendettement de se réunir pour parler, partager, tenter de vivre autrement leurs difficultés financières. Le Groupe de soutien face au surendettement est né en octobre 2013, grâce à la volonté d’un groupe de médiateurs de dettes et d’Anne-Marie Trivier, responsable des activités de prévention du Centre d’appui. Alain Joret, psychologue, a été engagé pour animer le groupe.

Sur la pointe des pieds, Martine, Georgette, Jimmy, Rohan, Marie-France, Françoise, Luc, Hélène… ont poussé la porte, d’abord pour prendre un café, rompre l’isolement, poser leurs paquets, au propre mais surtout au figuré. Ils ont pu petit à petit évoquer leur situation personnelle sans crainte du jugement d’autrui. Une complicité et une entraide se sont créées au fil des réunions entre les membres du Groupe, leur permettant d’affronter les coups durs. Traversant des épreuves matérielles, mais aussi psychologiques, tous ont peu à peu trouvé dans le groupe des ressources, une motivation, de l’énergie pour envisager leur existence sous un angle nouveau, hors les arcanes d’une société de consommation dont ils ont été de facto exclus. Le Groupe contribue également à donner une autre image de ce que la société appelle « les pauvres », en participant activement à des activités bénévoles. Ils ont aussi le souci de donner une autre vision de leur infortune aux professionnels et aux personnes en difficulté financière, en témoignant de leur expérience.

À l’Agence Alter, on se soucie de la question du surendettement depuis de nombreuses années, dans le cadre de nos publications. Le bimensuel Alter Échos s’intéresse aux questions sociales au sens large. Les Échos du crédit et de l’endettement s’attachent à traiter de l’aide à apporter pour sortir de situations financières difficiles à démêler. Dans le cadre de cette dernière publication, nous avions suivi et relaté la naissance du Groupe, son importance pour les personnes qui y participent ainsi que la reconnaissance de cette démarche comme modèle inspirant par le Forum bruxellois de lutte contre la pauvreté, en octobre 2014. Au vu de la dynamique présente dans ce Groupe de parole, d’échange et de réflexion, l’Agence Alter a proposé à ses membres de tenter l’expérience de l’Alter Médialab. AML en langage codé. Il s’agit de proposer une expérience originale de journalisme participatif à des personnes vivant des situations sociales difficiles, avec pour objectif de leur donner la parole et de leur permettre d’appréhender les réalités au sein desquelles elles évoluent au travers de la démarche journalistique.

Concrètement, nous avons proposé aux membres du Groupe de soutien de s’associer aux jour- nalistes de l’Agence Alter, afin de choisir des sujets d’articles qui les concernent, de réaliser des interviews pour aboutir à une production d’articles validés par tous. Les sujets retenus se rapportent finalement à la question de savoir comment vivre lorsque l’on est surendetté. Grâce à Lucie Castel, illustratrice, le médium du dessin a été utilisé pour traiter la question de l’image des personnes surendettées et plus largement celles vivant en précarité au sein de la société. Le Collectif Krasnyi, qui rassemble des photographes engagés et soucieux de dénoncer les dérives du système ultralibéral, a suivi plusieurs membres du Groupe de soutien dans leurs activités de bénévolat.

Ces réalisations, nous avons voulu vous les présenter sous un format original inspiré du journal français le un (télécharger le PDF ici) Un journal qui, au fur et à mesure qu’il se déplie, grandit. D’une page à deux, puis quatre, puis huit. Un format qui donne le reflet et la mesure du tra- vail accompli. Le format papier ayant ses limites géographiques, vous pouvez également retrou- ver certains articles traités plus longuement, le travail d’écriture théâtrale d’une des membres du Groupe de soutien et l’ensemble des photos prises par le Collectif Krasnyi sur ce tout nouveau site www.altermedialab.be.

Enfin, les membres du Groupe de soutien, encadrés par Thibault Coeckelberghs, du Gsara, se sont emparés de l’outil radio pour vous parler de cette expérience de journalisme participatif et pour interroger la société à propos du sort que l’on réserve aux personnes qui ne peuvent plus payer leurs dettes.

Le  30 octobre en direct du Centre Culturel Jacques Frank à St-Gilles et sur les ondes de Radio Panik et Radio Campus, les membres du groupe de soutien au surendettement en collaboration avec l’Agence Alter et le Gsara ont animé cette émission inédite sur le surendettement (à réécouter ici)

Autant de voix (voies) pour rendre compte d’une réalité qui peut toucher tout le monde.

partager cet article par e-mail partager cet article sur Twitters Partager cet article sur Facebook partager cet article sur LinkedIn partager cet article sur Google+
Altermedialab


Alter Médialab

Alter Médialab est le laboratoire d'expérimentation journalistique de l'Agence Alter. Cette plate-forme vous offre un accès gratuit à des publications journalistiques uniques. L'Agence Alter est spécialisée dans la production de médias d’analyses des problématiques sociales.

En savoir plus »En savoir plus : Alter Médialab

Projets citoyens

Le Médialab expérimente des projets journalistiques co-produits avec des citoyens souvent éloignés des tribunes médiatiques. Vous trouverez ici des publications réalisées par des travailleurs sociaux, des jeunes, des personnes en situation d'handicap ou encore de surendettement.

En savoir plus »En savoir plus : Projets citoyens

Bruxitizen

Sans langue de bois, ni discrimination, Bruxitizen est un espace de débat qui met les jeunes en présence de différents acteurs de la société civile. Bruxitizen, c’est aussi un dispositif de journalisme participatif et citoyen offrant à des étudiants de s’initier aux techniques de journalisme.

En savoir plus »En savoir plus : Bruxitizen
retour au début de la page