Draw school inequality

“(…) Un jour, j’ai parlé avec un ami qui vient d’un pays pas très loin du nôtre et qui m’a parlé de leur système scolaire. (Dessin de la Finlande.) Il m’a d’abord dit que, chez eux, il n’y a pas plusieurs types d’enseignement au début, chacun suit ce qu’on appelle le “tronc commun”. Dans ce tronc commun, on y suit toute une série de cours divers et variés, chacun peut y trouver ce qui lui convient et ce n’est qu’après avoir fait son choix à l’âge de 16 ans que les élèves se redirigent vers des branches spécifiques. Mon ami m’a dit aussi que, là-bas, l’école met tout en place pour le bien-être des élèves. Ils essaient de faire en sorte que l’élève se sente aussi bien à l’école qu’à la maison (par exemple les élèves ont accès à des salles de jeux) alors que chez nous, il n’y a que les salles de gym auxquelles on n’a accès que deux heures par semaine, beaucoup d’élèves ne se sentent pas bien à l’école… Autre chose, là-bas, en moyenne, le taux de redoublement est d’environ 1%, ça veut dire que sur 10 élèves il y a de fortes chances que les 10 réussissent alors que chez nous il est d’environ 50%; ça veut dire que sur 10 élèves seulement 5 vont réussir… Chez eux, tout est gratuit (l’inscription, les fournitures scolaires, le transport, la nourriture… tout est pris en charge par l’État), alors que chez nous ce n’est pas le cas même si de gros efforts sont faits pour rendre l’école gratuite. Ce qui est étonnant, c’est que les dépenses dans la scolarité sont quasiment les mêmes dans nos deux systèmes… cela voudrait dire qu’avec une gestion différente il serait possible de se rapprocher de l’autre système (…)”.

Voix-off extraite de la vidéo “Draw school inequality”.

 

Draw school inequality from Ismaël El Hamouchi et Maria Petelska on Vimeo.

 

Une création de Ismaël El Hamouchi et Maria Petelska (étudiants à l’Université Saint-Louis). Réalisation dans le cadre de l’atelier vidéo de l’Alter Médialab Bruxitizen 2017, encadré par Manon Kleynjans de l’Agence Alter.
partager cet article par e-mail partager cet article sur Twitters Partager cet article sur Facebook partager cet article sur LinkedIn partager cet article sur Google+

BruXitizen?

Créé par l’Agence Alter en 2012, BruXitizen mobilise chaque année des jeunes de tous horizons sur des enjeux de société. L’occasion aussi pour ces jeunes de prendre la parole et de s’initier aux techniques du journalisme.

En savoir plus »En savoir plus : BruXitizen?

Programme

Au programme des ateliers et des débats pour s’initier, construire, confronter différents points de vues en présence de jeunes, d'acteurs sociaux, d'artistes, de citoyens inspirés et inspirants.

En savoir plus »En savoir plus : Programme

Partenaires

L'Agence Alter s'associe avec le secteur jeunesse pour construire la programmation et mobiliser les jeunes. BruXitizen est soutenu par différents partenaires, merci à eux pour leur confiance.

En savoir plus »En savoir plus : Partenaires

BruXitizen

Archives

Lire les articles précédents :
Le type oublié

VOIX OFF extraite de la vidéo " Le type oublié": «Avez-vous déjà imaginé un dessin sur lequel on représente beaucoup...

Fermer