ProgrammationProgrammation

Programmation 2020/2021: Jeunes & inégalités sociales

A partir de ce mois d’octobre 2020 et jusqu’en avril 2021, l’Agence Alter proposera , dans le cadre de la 8ème édition de son projet d’éducation permanente Bruxitizen, à une quarantaine de jeunes issus de l’enseignement secondaire et du supérieur de débattre sur les inégalités sociales au regard de la crise du covid-19. Bruxitizen, ce sont des ateliers et des débats pour s’initier, confronter des points de vue et susciter la rencontre entre différents acteurs sociaux et différentes générations. C’est aussi un dispositif de journalisme citoyen offrant à des jeunes de s’initier aux techniques du journalisme.

Bienvenu.e.s à “Virusland“: emploi, enseignement, logement, alimentation, accès à la santé, la crise actuelle du covid-19 continue d’aggraver les inégalités sociales notamment à l’encontre des jeunes. À Bruxelles, les chiffres montrent déjà une hausse significative de jeunes demandeurs d’emploi. Ces inégalités sociales et économiques ne sont pas neuves, mais elles creusent de plus en plus d’écarts entre les jeunes issus des différents quartiers Bruxellois.

Olivia Sautreuil

Selon l’étude « Jeunesses bruxelloises : entre diversité et précarité », publiée en 2016 dans Brussels Studies, les jeunesses bruxelloises se caractérisent par une forte dualisation dans plusieurs domaines comme l’éducation, l’emploi ou le logement :« moins de 30 % des jeunes bruxellois de 15 à 24 ans sont effectivement présents sur le marché de l’emploi, ces jeunes sont particulièrement sujets au chômage, car ils cumulent souvent plusieurs désavantages: sans diplôme, issu de l’immigration, vivant dans des quartiers précarisés, avec des parents eux-mêmes sans emploi [Franssen et al. , 2014]. Selon le Baromètre social 2015, en 2014, le taux de chômage des jeunes actifs de 15 à 24 ans était de 39,5 %».

De quartier en quartier, les inégalités sociales- déjà bien installées – se sont cristallisées avec la crise sanitaire : soutien scolaire, manque d’accès à la santé, au logement ou encore à la citoyenneté. Pour aborder ces difficiles questions d’inégalités qui traversent les jeunesses bruxelloises, nous proposons aux participants de cette nouvelle édition de Bruxitizen, de nous plonger dans petit quartier populaire de Cureghem, situé dans le cœur de Bruxelles, où les inégalités sociales ont littéralement explosé durant le confinement. Des jeunes élèves et étudiants participants du projet Bruxitizen seront amenés à rencontrer des jeunes « cureghemois », des acteurs sociaux (maison médicale, associations, collectifs, chercheurs, etc.) actifs dans ce quartier pour y découvrir les différentes réalités sociales, les points de tensions, mais aussi de solidarité et surtout les défis à surmonter.

I. Atelier n°1 ” tour des inégalités sociales dans le quartier de Cureghem”.

“Cureghem, petit quartier d’Anderlecht d’une superficie de moins de 2 km2, regroupe à lui seul plus de 25 000 personnes de 120 nationalités différentes, originaires de tous les continents. Près de la moitié de ses habitants sont primo-arrivants. Plus de la moitié ne possède pas la nationalité belge.

Trop souvent ce quartier est mis en avant pour ses “déficits” : manque d’emploi, manque de propreté, manque de logements, manque de sécurité, manque d’espaces verts, manque d’ouverture, etc. Il possède pourtant de nombreux atouts et une longue histoire d’accueil des populations immigrées. Plus qu’un quartier populaire, Cureghem agit comme un point d’entrée sur la ville pour les migrants, un quartier “de transit” pour bon nombre d’habitants.

Comment toutes ces communautés et les habitants vivent-ils dans ce quartier après la crise du covid-19? Quelles conséquences sociales? Quels sont aussi les processus d’ascension sociale et de mobilité géographique à l’œuvre dans le quartier? Quelles ressources sociales et économiques sont exploitées à Cureghem? Et de quelle(s) manière(s)?”

Le tour sera introduit par Vital Marage, anthropologue, chargé de projet interculturalité et primo-arrivants au Service de Prévention d’Anderlecht.

À travers une promenade de plus ou moins 3 heures dans le quartier de Cureghem, nous aborderons analyses sociologiques et questionnements politiques permettant de mieux comprendre – en contexte- comment vit un quartier « mondialisé » dans la capitale de l’Europe. Quel développement urbain et quelle cohésion sociale dans notre ville, et surtout quels défis surmonter? Comment les systèmes de solidarité s’organisent dans ce quartier? Quels sont les grands déficits en termes de droits sociaux?

Nous aborderons au cours de ce tour quatre grandes problématiques en rencontrant différents acteurs sociaux actifs dans le quartier de Cureghem:
> l’accès aux soins de santé
> l’accès à l’alimentation
> l’accès au logement et à l’espace public
> l’accès à la scolarité

II. Ateliers du médialab ” Virusland, jeunes & inégalités sociales”.

Entre octobre et mars 2020, des jeunes élèves et étudiants se formeront au choix à des ateliers radio, photo, d’écriture ou vidéo. Au cours du projet, ils devront réaliser une petite production média sur un sujet de leur choix. Retrouvez en avril 2021, toutes leurs productions sur le site du journalisme participatif: altermedialab.be

III. Soirée clôture et sessions de “journalisme vivant”

Fin mars-début avril – heure, date et lieu à venir.

En guise de clôture, les jeunes participants de cette édition  prendront la parole et présenteront leurs différents regards sur la thématique: “Jeunes et inégalités sociales”. Entre octobre 2020 et mars 2021, les étudiants et les élèves auront participé à des débats et des ateliers média: écriture, audio, photo et vidéo.

Durant la soirée, une émission radio en live sera animée en direct par les jeunes ayant participé à l’atelier radio du médialab Bruxitizen.

BruXitizen, parole aux jeunes
Les activités proposées dans le cadre de Bruxitizen sont susceptibles d’évoluer au regard des mesures sanitaires covid-19. Le respect des gestes barrières (distanciation physique et port du masque) est assuré pour toutes les activités proposées dans le cadre de Bruxitizen
Envie de participer à cette soirée-débat?
Avis aux jeunes, aux profs, aux étudiants, aux classes, aux associations, aux chercheurs, aux journalistes, aux politiques, aux citoyens, aux voisins et voisines, si vous avez envie de participer à la programmation? Intervenir dans les débats? En savoir un peu plus? Welcome!
Plus d’info? Chaïma- cei(at)alter.be et sur la page Facebook bruxitizen
date de mise à jour Mise à jour : 07/10/2020 à 15:55

BruXitizen?

Créé par l’Agence Alter en 2012, BruXitizen mobilise chaque année des jeunes de tous horizons sur des enjeux de société. L’occasion aussi pour ces jeunes de prendre la parole et de s’initier aux techniques du journalisme.

En savoir plus »En savoir plus : BruXitizen?

Programme

Au programme des ateliers et des débats pour s’initier, construire, confronter différents points de vues en présence de jeunes, d'acteurs sociaux, d'artistes, de citoyens inspirés et inspirants.

En savoir plus »En savoir plus : Programme

Partenaires

L'Agence Alter s'associe avec le secteur jeunesse pour construire la programmation et mobiliser les jeunes. BruXitizen est soutenu par différents partenaires, merci à eux pour leur confiance.

En savoir plus »En savoir plus : Partenaires

BruXitizen

Archives