Déconstruire les clichés au cœur de la Cité Modèle

« Drogue, vols et violence à la Cité modèle… 2014 n’a pas été de tout repos ». Ce titre est celui d’un article paru le 10 mars 2015 sur le site de la RTBF. J’ai choisi ce titre, mais d’autres m’ont autant interpellé. Pourquoi les médias parlent-ils de la Cité modèle comme étant un lieu où l’insécurité, la violence et la drogue règnent ? Dans le but de répondre à cette question, j’ai choisi de comparer ce que disent les médias et ce qu’un jeune vit réellement au quotidien dans cette cité. Je suis donc parti à la rencontre d’Hicham, 24 ans, étudiant.

Un photo-reportage de Damien Hansen au cœur de la Cité Modèle.

D. : Qu’est-ce que tu as envie de faire passer comme message aux journalistes qui racontent ces fantasmes comme tu les décris ?
H. : Ces journalistes, parfois, ils sont pris par le temps. […] Ce qui fait qu’ils doivent vite remettre un papier. Ce serait de leur dire, d’assumer le métier qu’ils pratiquent, ce sont eux qui ont décidé d’être journalistes. […] Et donc d’avoir une conscience, de l’amour-propre pour produire un travail, comme nous à l’école quand on produit des travaux, des enquêtes, etc. On essaie d’être représentatif, on ne se base pas sur une seule info, on essaie de prendre
du recul, de faire une étude. Je leur conseille pour l’avenir de faire un peu plus attention à ce qu’ils écrivent.

En écoutant Hicham, je me suis alors posé la question : est-ce que des choses sont mises en place pour sortir les jeunes de la rue ? Il y a en effet un certain nombre d’asbl. Ce sont des jeunes, comme Hicham, issus de la cité qui les ont créées en partant de leurs propres expériences. Mais alors pourquoi les médias ne relèvent-ils pas cela ? Ne faudrait-il pas commencer par le commencement ? C’est-à-dire pousser les autorités à créer plus d’espaces consacrés aux jeunes de la cité pour qu’ils puissent s’épanouir. Bien sûr, c’est aussi le rôle des médias ! Ils sont les relais de cela.

partager cet article par e-mail partager cet article sur Twitters Partager cet article sur Facebook partager cet article sur LinkedIn partager cet article sur Google+

BruXitizen?

Créé par l’Agence Alter en 2012, BruXitizen mobilise chaque année des jeunes de tous horizons sur des enjeux de société. L’occasion aussi pour ces jeunes de prendre la parole et de s’initier aux techniques du journalisme.

En savoir plus »En savoir plus : BruXitizen?

Programme

Au programme des ateliers et des débats pour s’initier, construire, confronter différents points de vues en présence de jeunes, d'acteurs sociaux, d'artistes, de citoyens inspirés et inspirants.

En savoir plus »En savoir plus : Programme

Partenaires

L'Agence Alter s'associe avec le secteur jeunesse pour construire la programmation et mobiliser les jeunes. BruXitizen est soutenu par différents partenaires, merci à eux pour leur confiance.

En savoir plus »En savoir plus : Partenaires

BruXitizen

Archives